Maison d’exception

Aujourd’hui nous vous présentons une maison grandiose. Et encore, le mot est faible ! Voici pour les plus grands amateurs du design, une maison spacieuse et lumineuse à flot !

 

C’est le professeur de maths Dr. James Stewart, aussi ancien violoniste de la Hamilton Symphony Orchestra à côté de Toronto à Ontario, et écrivain de millions de livres de calculs, qui a décidé un jour de placer tout son argent dans une résidence. Préférant choisir deux architectes moins connus mais brillants plutôt qu’une star internationale, il choisit Brigitte Shim et Howard Sutcliffe, partenaires de l’entreprise Shim Sutcliffe, qui décidèrent de se lancer dans cette aventure.

Comme ce scientifique voit les choses en grand, Stewart ne souhaite pas seulement une résidence, mais aussi une salle de concert privé digne des plus grands musiciens. « Aucune limite, aucune restrictions », voilà les seules règles qu’a imposées l’artiste complet. Ce qui enclenche un succès phénoménal… puisque la totalité de la demeure a été soldé à quelques 24 millions de dollars, avec 18000m2 de terrain !

Construite sur une multitude de courbes, plusieurs niveaux mènent sur des plafonds de verres et des escaliers spectaculaires, le but étant d’optimiser le volume et l’espace de la maison.
Tout est minutieusement travaillé, mais de manière spontanée : les fantastiques escaliers représentent un véritable travail artistique, une collaboration entre plusieurs architectes et ingénieurs (Mimi Gellman et David Bowick) ; et de grandes baies vitrées ont été disposées de part et d’autre afin de rendre l’habitation la plus lumineuse possible. On note en effet un jeu de lumières qui fait rayonner la maison ! Eclatante au petit matin ou rosée au coucher du soleil, elle est témoin des mille et unes offrandes de la nature. Basée sur des couleurs sobres et naturelles, elle semble presque plus authentique qu’une maison neuve ! C’est d’ailleurs tout ce qui lui donne son charme et son design.

Une maison rétro et vintage dans laquelle le propriétaire y donne aujourd’hui des concerts, galas, soirées ou bal costumés, dans son hall de concert de 150 sièges !

Le domaine fait maintenant partie des endroits de Toronto aux architectures élaborées à voir (vous la retrouverez dans « the Architectural Digest Annual Toronto tour »). Glenn D. Lowry, le directeur du Musée de l’Art Moderne de New York l’a d’ailleurs qualifiée de « l’une des plus importantes maisons privées construite en Amérique Du Nord depuis longtemps »,  publié dans le Wall Street Magazine.

Il est clair que si vous rêvez d’une maison contemporaine comme celle-ci, qui se fond dans la nature et qui est synonyme d’évasion et de sérénité, il va falloir non seulement du travail mais aussi du temps et de l’argent ! Cela dit, vous remarquerez tout de même le nombre considérable d’idées déco à piquer : favoriser la surface et y insérer un tableau abstrait ;-)